Connaître et évaluer les risques de mortalité des luzernières

Il est essentiel de comprendre les facteurs de mortalité de la luzerne pendant les périodes froides afin de prévenir ce phénomène et de minimiser les pertes agricoles :

  • En anticipant les risques de mortalité des luzernières, les producteurs peuvent mettre en œuvre des actions correctives adaptées pour les saisons à venir;
  • En analysant les conditions météorologiques, le sol et d’autres variables pertinentes, il devient possible de développer des stratégies de gestion plus résilientes.

Adoptez une approche proactive en consultant 2 fiches techniques* sur cette problématique :

Vous serez mieux outillé pour sauvegarder la santé des cultures actuelles, optimiser la planification agricole, contribuant ainsi à une production durable et à la préservation des rendements dans le temps.

*Les fiches ont été rédigées dans le cadre du projet Réseau de vitrines de démonstration de la culture de la luzerne.

Ce projet a été financé par l’entremise du Programme Innov’Action agroalimentaire, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.

Endurcissement automnal de la luzerne

Les températures fraîches, en-dessous de 5°C, sont nécessaires à l’endurcissement des plants à l’automne pour préparer au mieux les luzernières et leur garantir une tolérance au froid. À quoi correspond l’endurcissement à l’échelle des cellules de la plante? Comment suivre l’évolution des degrés-froid au cours de la saison? Comment améliorer l’état du sol pour optimiser l’endurcissement de la luzerne?

Vous trouverez les réponses à ces questions dans la fiche 5 : Les températures et l’état du sol affectent l’endurcissement automnal de la luzerne. Téléchargez-la.

Il s’agit de la seule fiche dédiée à la période automnale d’une collection de 10 fiches techniques réalisées pour le projet Réseau de vitrines de démonstration de la culture de la luzerne.

Plus d’informations sont disponibles dans la boîte à outils Plantes fourragères.

Ce projet est financé par l’entremise du Programme Innov’Action agroalimentaire, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.

Quelle régie de coupe de ses luzernières adopter?

Les premières coupes ont commencé et les prochaines sont bientôt à prévoir selon le rendement et la qualité du fourrage souhaités.

  • Quel phénomène se produit après une fauche au niveau des réserves racinaires de la luzerne?
  • Quel est l’impact de différentes régies de coupe sur le rendement?
  • Choisir entre un fourrage de qualité et le rendement : quelles sont les régies de coupe à adopter selon nos objectifs souhaités?
  • Que faudra-t-il maîtriser en amont si l’on prévoit une fauche automnale?

Nous vous apportons des réponses à ces questions dans la Fiche 3 : Impacts de la régie de coupe sur la survie hivernale, le rendement et la qualité des luzernières.

Cette fiche est également disponible sur le site Web de la CSC :

Ce projet a été financé par l’entremise du Programme Innov’Action agroalimentaire, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.

Une implantation des luzernières réussie!

Le printemps est la période idéale pour évaluer la qualité des luzernières après l’hiver, mais aussi pour implanter une nouvelle prairie. Une implantation réussie commence avant même le semis, si l’on prend en compte les caractéristiques du sol, le travail adéquat du sol et le bon choix de semences.

Afin de bien choisir ses cultivars de luzerne, plusieurs caractéristiques variétales seront à considérer afin de garantir la persistance de la luzerne dans le temps. Le semis de la luzerne sera également qualitatif en fonction de la dose de semis, de la profondeur de semis ou encore de la fertilisation apportée.

Vous trouverez tous les détails afférents au choix des cultivars et à une implantation réussie des luzernières dans les 2 fiches suivantes :

Ces fiches ont été réalisées dans le cadre du projet Réseau de vitrines de démonstration de la culture de la luzerne, coordonné par la Coordination services-conseils.

Visitez la page du projet.

Ce projet est financé par l’entremise du Programme Innov’Action agroalimentaire, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.