Un protocole de surveillance de l’amarante tuberculée harmonisé à l’échelle du Canada

La Communauté de pratique de la surveillance des mauvaises herbes, mise sur pied par le Conseil canadien de la santé des végétaux (CCSV), a élaboré un protocole harmonisé de surveillance de l’amarante tuberculée et d’autres espèces d’Amaranthus. Tous ceux qui jouent un rôle dans le dépistage des mauvaises herbes agricoles et qui découvrent de l’amarante tuberculée ou d’autres amarantes dans leurs champs sont encouragés à mettre en œuvre ce protocole.

Dans le protocole sont rappelés : les mesures de biosécurité, les méthodes l’identification des espèces, la surveillance de l’amarante tuberculée ou encore les tests de résistance.

Accédez au protocole.

La Communauté de pratique a aussi mis à disposition un questionnaire d’accompagnement pour recueillir des renseignements auprès des producteurs afin de comprendre comment les pratiques de gestion agricole peuvent contribuer au contrôle des espèces du genre Amaranthus. Ce questionnaire peut donc être utilisé par les conseillers agricoles, lors du dépistage et du suivi des stratégies de lutte auprès des producteurs.

Téléchargez le questionnaire.

Le remplissage et l’envoi du questionnaire au CCSV permettront de mieux comprendre la distribution, la propagation et la résistance aux herbicides de cette famille de mauvaises herbes, ainsi que d’orienter au mieux les programmes de lutte à travers le Canada.

Cette démarche est indépendante de celle du Plan d’intervention phytosanitaire pour lutter contre l’amarante tuberculée du Québec.

Validité du PAA

Les entreprises désirant obtenir de l’aide financière du Programme services-conseils (PSC) 2023-2028 pour du suivi en agroenvironnement doivent détenir un PAA valide. La durée de validité d’un PAA est de 5 ans incluant l’année de réalisation :

  • Les PAA réalisés et financés en 2019-2020 et les années suivantes sont valides cette année.
  • Les PAA réalisés en 2018-2019 et les années précédentes ne sont plus valides et devront être réalisés cette année si l’entreprise désire des suivis en agroenvironnement financés par le PSC.

Lors du dépôt d’un contrat (présentant du suivi en agroenvironnement) au réseau Agriconseils, le Réseau vous avisera si l’entreprise ne dispose pas d’un PAA valide.

Notez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un PAA pour avoir accès à l’aide financière pour la réalisation d’un diagnostic ciblé.

Pour plus d’information communiquer avec votre Réseau.

Le dépistage d’automne

La fin de l’été et le début de l’automne sont d’excellents moments pour dépister les champs. C’est l’occasion d’évaluer le niveau de contrôle atteint pendant la croissance de la culture à la suite des diverses interventions de désherbage effectuées et de proposer des traitements de fin de saison, si nécessaire.

Cette période est souvent un moment stratégique pour réaliser des interventions sur certaines mauvaises herbes difficiles à contrôler autrement. La Coordination services-conseils (CSC) vous invite à visionner la vidéo « Le dépistage des mauvaises herbes à l’automne » qui présente les différentes étapes afin de bien réaliser cette pratique.

N’hésitez pas à consulter la section « Phytoprotection » du site Web de la CSC afin de connaître tous les outils disponibles.

L’infolettre fera relâche

Veuillez noter que La Coordination services-conseils vous informe! fera relâche le 31 août prochain.

Nous sommes heureux de vous compter parmi nos abonnés et espérons que notre bulletin soit à la hauteur de vos attentes. Vos commentaires sont toujours les bienvenus à l’adresse info@coordination-sc.org.

Surveillez notre prochaine édition de la rentrée!