Favoritisme en entreprise : causes, conséquences et conseils d’une psy

Source : Pierrette Desrosiers

Favoritisme en entreprise : l’art de créer des conflits

Tolérez-vous des écarts de comportement de la part d’un membre de la famille dans l’entreprise familiale? Avez-vous déjà été témoin de passe-droit auprès du « fils du boss »? Le favoritisme en entreprise face à certains comportements ou la tolérance d’un mauvais rendement auprès d’un membre de la famille peut engendrer des problématiques importantes au sein d’une entreprise.

Pendant plusieurs décennies, la majorité des entreprises agricoles était constituée principalement des membres de la famille, soit le couple ou les parents avec un ou quelques enfants. Aujourd’hui, les entreprises embauchent de plus en plus de main-d’œuvre externe. Il est donc primordial d’établir des règles claires pour tous les membres. Si les règles de fonctionnement sont perçues comme absentes, incohérentes, inconsistantes ou inéquitables, les tensions seront plus courantes au sein de l’entreprise.

Le favoritisme : deux poids, deux mesures

Trop souvent, certains comportements ou des problèmes de rendement sont tolérés lorsqu’ils viennent d’un des membres de la famille. Par exemple, le fils (employé ou actionnaire) se permet d’arriver beaucoup plus tard, il passe des dépenses personnelles sur le compte de l’entreprise, il prend plusieurs congés non planifiés, il crie après le personnel, etc. Certains auront même un rendement inacceptable ou bénéficieront de traitements très inéquitables de la part d’un ou des propriétaires. Considérée comme du népotisme, cette attitude de favoritisme est caractérisée par les faveurs qu’une personne au pouvoir accorde à sa famille ou ses amis sans prendre en considération le mérite, l’équité, les aptitudes, les capacités ou le rendement.

Lisez la suite sur le site Web de Pierrette Desrosiers.

Renouvellement de l’assurance responsabilité des administrateurs et des dirigeants d’entité à but non lucratif

La police d’assurance responsabilité des administrateurs et des dirigeants d’entité à but non lucratif, dont l’offre est coordonnée par la Coordination services-conseils, viendra à échéance le 10 janvier 2019. À cet effet, les organisations couvertes par cette assurance recevront sous peu un avis de renouvellement tandis que les autres réseaux Agriconseils et clubs-conseils en agroenvironnement seront invités à adhérer à la police. Dans les deux cas, une réponse sera requise avant le congé des Fêtes.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter Mme Valérie Laroche au 450 679-0540, poste 8831.

Connaissez-vous L’ARTERRE?

Vous êtes à la recherche d’une entreprise agricole où vous établir? Vous recherchez une relève? Vous avez un client dans l’une de ces situations? L’ARTERRE pourrait s’avérer la référence dont vous avez besoin.

L’ARTERRE est un service de maillage axé sur l’accompagnement et le jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires. Il privilégie l’établissement de la relève par la reprise de fermes qui n’ont pas de relève identifiée, l’acquisition ou la location d’actifs, et la mise en place de partenariats afin d’assurer la pérennité des entreprises et du patrimoine agricole au Québec. Le service est complémentaire aux réseaux d’accompagnement et aux services actuellement offerts.

Les services de maillage s’adressent aux :

  • aspirants-agriculteurs qui veulent s’établir en agriculture, qu’ils soient issus du milieu agricole ou non;
  • producteurs agricoles n’ayant pas de relève, qui souhaitent se retirer et qui veulent assurer la continuité de leur entreprise par l’exploitation de leurs actifs par une relève;
  • propriétaires fonciers qui souhaitent valoriser leurs terres et leurs actifs inutilisés.

Les scénarios d’établissement possibles sont très diversifiés :

  • le démarrage de nouvelles entreprises par l’acquisition ou par la location d’actifs;
  • des partenariats d’affaires pour l’exploitation ou pour l’acquisition;
  • l’identification d’une relève potentielle ou d’un cédant pour le transfert d’une entreprise agricole.

Si vous voulez en savoir plus sur ce service ou connaître les agents de maillage de votre secteur, visitez le site Web de L’ARTERRE.

Qualification des entreprises agricoles et agroalimentaires en démarrage et relève agricole

Vous croyez qu’une entreprise répond aux définitions de démarrage et de relève agricole? Dirigez-la vers son réseau Agriconseils!

Cette clientèle profitera d’une bonification jusqu’à hauteur de 35 % du taux d’aide de base du Programme services-conseils (PSC). De plus, le cumul d’aide financière accordée pour les 5 ans du programme pourrait atteindre 40 000 $. Le PSC 2018-2023 prévoit cette aide particulière pour les entreprises agricoles et agroalimentaires qui se qualifient en démarrage et relève agricole dans le cadre des initiatives stratégiques.

Le formulaire d’adhésion des entreprises agricoles qui désirent se prévaloir du PSC est maintenant accessible via le site Web des réseaux Agriconseils. Il contient les sections à compléter si l’entreprise se qualifie à titre de démarrage et relève agricole.

Concours de l’Ordre national du mérite agricole 2018

Les lauréats régionaux et nationaux sont dévoilés!

Le 18 septembre dernier, les producteurs agricoles des régions des Laurentides, de Montréal, de Laval, de Lanaudière et de l’Outaouais inscrits au 129e concours de l’Ordre national du mérite agricole (ONMA) étaient réunis au Hilton Lac-Leamy pour le dévoilement des lauréats de cette grande compétition. Près de 550 personnes étaient présentes pour applaudir le travail des producteurs qui se sont démarqués dans les catégories or, argent et bronze.

Dans le cadre de cette soirée, des prix spéciaux étaient également décernés en agrotourisme, en agroenvironnement et en sécurité à la ferme.

Pour découvrir les lauréats de votre région, visitez le www.onma.gouv.qc.ca.

Le concours en bref

Organisé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), le concours de l’ONMA vise à encourager l’excellence en agriculture québécoise depuis 1889. Il s’adresse aux producteurs enregistrés au MAPAQ et en activité depuis au moins cinq ans, sans égard au statut juridique, à la production ou à la taille de l’exploitation. Durant l’été, une équipe de juges nommés par le Ministère visite chacune des entreprises inscrites. Leur évaluation s’appuie sur six critères principaux : la gestion de la production, la protection de l’environnement, le développement stratégique de l’entreprise, la gestion des ressources financières, la gestion des ressources humaines et le rayonnement social.

Les personnes qui y ont déjà participé s’entendent pour affirmer que c’est une façon unique de mieux connaître leur entreprise pour en améliorer la gestion et les pratiques.

Aux fins du concours et en raison de son immensité, le Québec est divisé en cinq grands territoires qui regroupent une ou plusieurs régions administratives. Comme le concours vise à tour de rôle un territoire différent chaque année, il faut prévoir une période de cinq ans pour parcourir l’ensemble du Québec.

Pour plus d’information sur le concours, visitez le www.onma.gouv.qc.ca.

Offre d’aide financière 2018-2019 des réseaux Agriconseils

Plusieurs réseaux ont mis à jour leur offre d’aide financière 2018-2019 en lien avec le nouveau Programme services-conseils. Ces documents présentent l’offre d’aide financière proposée par les réseaux Agriconseils, en respect avec leurs priorités régionales.

Pour les télécharger, consultez les pages régionales du www.agriconseils.qc.ca, sous l’onglet « Services-conseils individuels ».

Contrat de service 

Le modèle de contrat de service a été mis à jour sur le site Web des réseaux Agriconseils. Vous le trouverez dans la section « Je suis conseiller/Guides et formulaires ». Ce modèle respecte les exigences minimales requises et vous est proposé à titre d’exemple. Vous pouvez le personnaliser et le modifier afin de l’adapter à vos besoins.

Si vous avez déjà un contrat de service, assurez-vous de corriger la phrase qui fait référence à l’aide financière du réseau Agriconseils afin de bien libeller le Programme services-conseils et l’accord bilatéral. Cette mention doit apparaître sur tous les contrats de service.

Notez qu’un modèle adapté spécifiquement pour les utilisateurs du service ConsignO Cloud a été créé. Vous le trouverez dans la même section du site Web.