Le recrutement pour le projet de réseau de vitrines à la ferme débute!

Présenté dans 10 régions, le projet de réseau de vitrines à la ferme pour favoriser la réduction des risques liés aux pesticides en grandes cultures est coordonné par la Coordination services-conseils (CSC), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et Les Producteurs de grains du Québec.

Les conseillers en grandes cultures du MAPAQ des régions concernées ont le mandat de recruter les producteurs pour les sites des parcelles où pourront avoir lieu les vitrines. Ce recrutement se réalisera de concert avec les syndicats de base des Producteurs de grains du Québec et avec la participation des clubs-conseils en agroenvironnement.

Les entreprises recherchées doivent être représentatives du secteur des grains de leur région et le site de la parcelle, facilement accessible pour y recevoir un groupe lors des vitrines à la ferme. Le recrutement débute avec les entreprises pour l’utilisation raisonnée de traitements de semences insecticides dans le maïs.

Lorsque les comités experts auront complété les protocoles pour les herbicides à faible risque dans le maïs et l’utilisation raisonnée de fongicides dans le soya, le recrutement pour ces sites pourra débuter.

Pour une description plus détaillée du projet, consultez la nouvelle du 26 octobre 2017 ou le document du projet via la charte du projet.

Obtenez plus de renseignements en contactant Marie-Claude Lapierre, chargée de projet à la CSC au 450 679-0540, poste 8733 ou à mclapierre@coordination-sc.org.

Ce projet est réalisé en vertu du sous-volet 3.2 du Programme Prime-Vert 2013-2018 et il bénéficie d’une aide financière du MAPAQ.

Présentation du projet Solstice

Devant les principaux défis des organisations livrant des services-conseils et à l’aube du renouvellement des programmes, la Coordination services-conseils prépare le terrain en développant un nouvel outil de soutien incluant la gestion du temps et d’autres volets administratifs. À cet effet, nous venons de compléter une première maquette graphique de la plateforme Web.

Dans le but de vous faire découvrir l’interface du logiciel et les principales fonctionnalités, nous vous invitons à deux séances de présentation de la maquette graphique sous forme de webinaire. Nous profiterons de l’occasion pour recueillir vos commentaires et suggestions. Les dates retenues sont les 27 et 28 novembre 2017, de 13 h 30 à 15 h.

Nous espérons pouvoir compter sur votre contribution et votre intérêt à cette étape cruciale du développement du nouvel outil. Au plaisir de vous présenter notre travail et de discuter avec vous!

Inscrivez-vous gratuitement dès maintenant dans la section « Formations ».

Publication du Rapport annuel 2016-2017 sur les services-conseils offerts aux entreprises agricoles, administrés par les réseaux Agriconseils

La Coordination services-conseils vous informe que son Rapport annuel 2016-2017 sur les services-conseils offerts aux entreprises agricoles, administrés par les réseaux Agriconseils est maintenant disponible.

Ce document présente une description sommaire des interventions du Programme services-conseils, ainsi qu’un portrait des exploitations agricoles accompagnées par les dispensateurs en agroenvironnement, pour la période du 1er avril 2016 au 31 mars 2017.

Nous vous invitons à le consulter sans tarder! Il est accessible en ligne dans la section « Communications/Publications ».

Le nouveau défi du président de la Coordination services-conseils

Par Denis Sanfaçon
Président de la Coordination services-conseils

Québec, octobre 2017

Lorsque j’ai accepté de renouveler mon mandat à la présidence du conseil d’administration (C. A.) de la Coordination services-conseils (CSC), au printemps dernier, je croyais que les problèmes de santé qui m’avaient affecté en 2016 étaient choses du passé. Malheureusement, ce n’est plus le cas et je me vois contraint de consacrer toutes mes énergies à y faire face. Conséquemment, je cesserai d’assumer mes fonctions professionnelles au sein de la CSC dès la conclusion de la rencontre du C. A. du 2 novembre 2017.

Au cours de ces quatre années à la CSC, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes compétentes, dévouées, des collègues aux grandes qualités de cœur et d’esprit dont je garderai un souvenir impérissable. Ils œuvrent à la CSC, aux réseaux Agriconseils, dans les clubs-conseils en agroenvironnement, au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), à l’Union des producteurs agricoles (UPA), tous avec la même préoccupation d’offrir aux producteurs agricoles du Québec des services-conseils efficients, adaptés aux enjeux du présent et constamment révisés pour affronter ceux de demain. Nommer toutes ces personnes serait trop long. Permettez-moi tout de même de souligner la contribution des administrateurs actuels et passés du C. A. qui ont su faciliter ma tâche de président, notamment les deux membres du comité exécutif soit Mme Sonia Dumoulin et M. Martin Caron, la complicité de Mme Sylvie Martel et de M. Louis Dionne à la direction générale, les dévoués collègues de la CSC, Valérie, Christine, Denise, Marie-Claude, Michel, Martin, Maxime ainsi que les personnes-ressources qui ont appuyé, de leur compétence, les travaux du C. A. notamment M. Bernard Racine, du  MAPAQ.

Finalement, je tiens à remercier le MAPAQ et l’UPA de m’avoir accordé et réitéré leur confiance et surtout de m’avoir donné l’occasion de rencontrer toutes ces personnes remarquables qui bâtissent quotidiennement l’agriculture du Québec.

Santé et succès à chacune et chacun d’entre vous.

Denis Sanfaçon

Le projet de réseau de vitrines à la ferme pour favoriser la réduction des risques liés aux pesticides en grandes cultures est démarré!

Coordonné par la Coordination services-conseils (CSC), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et Les Producteurs de grains du Québec, le projet de réseau de vitrines à la ferme pour favoriser la réduction des risques liés aux pesticides en grandes cultures est démarré!

Présenté dans 10 régions, ce projet d’envergure provinciale vise à offrir un réseau de vitrines pour favoriser la réduction des risques liés aux pesticides en grandes cultures lors des saisons 2018 et 2019. Il permettra la réalisation d’une soixantaine de sites de parcelles à la ferme sur trois sujets :

  • herbicides à faible risque dans le maïs;
  • utilisation raisonnée de traitements de semences insecticides dans le maïs;
  • utilisation raisonnée de fongicides dans le soya.

Afin de partager l’information recueillie sur ces parcelles, des sites seront choisis pour organiser des vitrines à la ferme. Ces journées de démonstration permettront de sensibiliser les producteurs agricoles sur les trois sujets présentés plus haut.

Parallèlement à ces activités, des cliniques de formation seront offertes aux conseillers, intervenants ainsi qu’aux producteurs agricoles afin de parfaire leurs compétences sur les thèmes suivants : la cartographie, le dépistage des mauvaises herbes, les stratégies permettant de réduire les risques de développement de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides, le dépistage et l’identification des ravageurs des semis et des maladies.

Ensemble, les essais, les vitrines et les cliniques permettront d’accélérer le transfert des connaissances et l’adoption de pratiques culturales moins risquées par les entreprises agricoles.

Pour plus de renseignements, contactez Marie-Claude Lapierre, chargée de projet à la CSC au 450 679-0540, poste 8733 ou à mclapierre@coordination-sc.org ou la description du projet via la charte du projet.

Ce projet est réalisé en vertu du sous-volet 3.2 du Programme Prime-Vert 2013-2018 et il bénéficie d’une aide financière du MAPAQ.

Des ateliers sur la gestion automnale des prairies réussis!

Les participants, lors de leur visite au champ, le 3 octobre 2017 | Crédit photo : CSC

Les 3 et 5 octobre 2017, la Coordination services-conseils a tenu des ateliers d’information sur la gestion automnale des prairies au Centre-du-Québec et en Chaudière-Appalaches. Plus de 30 conseillers ont assisté à ces séances animées par les formateurs Gilles Bélanger d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, Huguette Martel du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et Yanick Beauchemin du Club Yamasol inc.

Cette activité consistait à visiter des prairies sur lesquelles des décisions étaient à prendre concernant la prise de la dernière coupe et la préservation ou non de la culture. Les participants ont pu connaître des outils d’aide à la décision pour la gestion automnale et ont été en mesure de mettre en pratique des techniques d’évaluation de la qualité d’une prairie à l’automne (évaluation de la population, vérification de la qualité du collet, etc.).

Ces ateliers ont eu un grand succès avec une note d’appréciation globale de 90 % attribuée par les participants. Ceux-ci ont émis les commentaires suivants à la question « Ce que j’ai le plus apprécié » :

  • Les explications claires des formateurs en ce qui concerne les critères d’évaluation des praires;
  • La pertinence du sujet et la compétence des formateurs;
  • Le côté pratique soutenu par des données scientifiques;
  • L’interaction avec les participants;
  • La qualité des conférenciers;
  • La proximité avec les formateurs et la qualité de ceux-ci!
  • C’est une belle formation. Bravo!

Cette formation est rendue possible par l’entremise du Programme d’appui à l’offre de services-conseils agricoles du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.