Saviez-vous que…

Seuls le PAA et la mise à jour du plan d’action du PAA peuvent être facturés à forfait. Les évaluations détaillées et ciblées ainsi que l’accompagnement et suivi doivent être facturés à l’heure.

Saviez-vous que…

Pour les entreprises en grandes cultures uniquement, une seule Évaluation de la gestion intégrée des ennemis des cultures et de la gestion des pesticides (EGP) peut être financée pendant toute la durée du programme (2013 à 2018). Pour les entreprises qui produisent d’autres cultures, une seule EGP par culture peut être financée. La culture couverte par l’EGP doit apparaître dans la page de signature du rapport.

Saviez-vous que…

La réalisation d’une évaluation détaillée et ciblée (EDC) implique la production d’un rapport qui doit être remis au producteur. Le rapport doit respecter les exigences minimales qui sont énoncées dans les manuels du conseiller relatifs aux EDC. Vous trouverez un manuel pour l’évaluation de l’état des sols (EES) et un pour l’évaluation de la gestion intégrée des ennemis des cultures et de la gestion des pesticides (EGP) sur le site Web des réseaux Agriconseils. Un gabarit est même proposé dans le cadre de l’EGP. Afin d’obtenir l’aide financière pour une EDC, la page de signature du rapport doit être déposée au réseau l’année même où le financement est demandé.

Pour accéder aux manuels, rendez-vous à la section « Je suis conseiller/Guides et formulaires/Documents spécifiques à l’agroenvironnement » du site Web des réseaux Agriconseils.

Saviez-vous que…

Dans le cas où la mise à jour du plan d’action est réalisée, le producteur et le conseiller doivent signer le document avant l’intervention du conseiller en accompagnement. Toutefois, si le conseiller intervient avant les signatures, une explication pertinente doit être présente au dossier.

Saviez-vous que…

Il est possible de faire de l’accompagnement ou de réaliser une évaluation détaillée et ciblée sans faire la mise à jour du plan d’action du PAA et ce, à partir du plan d’action initial. Toutefois, le PAA doit être dupliqué dans l’année en cours et l’action correspondante doit être inscrite au plan d’action. Elle peut avoir été planifiée dans le plan d’action initial ou être ajoutée.

Le plan d’action est un outil de planification. Les actions devraient idéalement y être inscrites avant la réalisation des actions et l’accompagnement et suivi. Dans le cas d’accompagnement sans mise à jour, les colonnes « Réalisation en 2015-2016 » et « Heures réalisées en 2015-2016 » du plan d’action doivent tout de même être complétées pour obtenir la conformité et ainsi avoir accès au financement.

Pour d’autres informations sur les livrables et les modalités du PSC, consultez la section « Nouvelles » du site Web de la CSC. Dans la catégorie « Agroenvironnement / Capsules : Document de référence sur le PSC et les livrables », vous y retrouverez un document-résumé.

Saviez-vous que…

Afin de respecter les modalités du Programmes services-conseils (PSC) – domaine agroenvironnement, seuls les PAA et les mises à jour de plan d’action dont la date de signature se situe entre le 1er mars 2015 et le 29 février 2016 pourront être financés dans l’année financière 2015-2016.

Pour d’autres informations sur les livrables et les modalités du PSC, consultez la section « Nouvelles » du site Web de la CSC. Dans la catégorie « Agroenvironnement / Capsules : Document de référence sur le PSC et les livrables », vous y retrouverez un document-résumé.