Recherche d’information concernant le gel hivernal des céréales

La Table sectorielle en grandes cultures du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) sollicite la participation des conseillers pour obtenir de l’information concernant les superficies affectées par le gel hivernal des céréales d’automne.

Si vous désirez fournir des données, veuillez remplir le formulaire et le retourner soit :

a/s de Mme Véronique Samson, agr.
Conseillère en grandes cultures et en agroenvironnement
MAPAQ – Direction régionale de la Chaudière-Appalaches
675, route Cameron, bureau 100
Sainte-Marie (Québec)  G6E 3V7

Pour obtenir plus de renseignements, vous pouvez communiquer avec Mme Samson au 418 386-8116, poste 1560 ou au 418 928-2093.

Saviez-vous que…

Pour l’année 2016-2017, 6 776 entreprises agricoles ont bénéficié du Programme services-conseils – domaine agroenvironnement, soit 24 % des entreprises agricoles du Québec. Elles regroupaient 43 % (906 620 ha) des superficies cultivées au Québec. De cette superficie, 299 487 ha étaient en prairies (42 % des superficies en prairie du Québec) et 178 332 ha en maïs-grain (41 % des superficies en maïs-grain du Québec).

Ces entreprises agricoles regroupaient aussi 38 % (703 607 u.a.) du cheptel québécois, dont 246 700 u.a. en production laitière (44 % du cheptel laitier québécois) et 260 274 u.a. en production porcine (35 % du cheptel porcin québécois).

Pour de plus amples informations, consultez le Rapport annuel 2016-2017 sur les services-conseils offerts aux entreprises agricoles, administrés par les réseaux Agriconseils. Il est disponible en ligne dans la section « Publications » du site Web de la CSC.

Report de la formation « Explication des calculs d’indice de risques IRPeQ et du nouveau registre »

La Coordination services-conseils offre le webinaire « Explication des calculs d’indice de risques IRPeQ et du nouveau registre » en collaboration avec le CRAAQ et l’équipe de SAgE pesticides.

L’activité initialement prévue le 1er décembre 2017 a été reportée au 21 décembre prochain. Elle a pour principal objectif de présenter le nouveau Registre de pesticides, anciennement l’IRPeQ express, et de fournir des explications sur les calculs des indices de risques santé et environnement. Cette formation comprend la revue des nouvelles fonctionnalités de SAgE pesticides et l’utilisation du Registre de pesticides comme outil pour chiffrer une partie des efforts en gestion intégrée des ennemis des cultures.

Vu la forte demande, il n’y a plus de limite de participants. Vous n’êtes pas encore inscrit, faites-le dès maintenant! Inscrivez-vous en ligne dans la section « Formations ».

Cette formation est rendue possible par l’entremise du Programme d’appui à l’offre de services-conseils agricoles du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Saviez-vous que…

Depuis presque deux ans déjà, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a mis en place une stratégie pour permettre la croissance du secteur biologique. Celle-ci permet entre autres de bonifier l’aide financière offerte aux entreprises agricoles pour les services-conseils en agroenvironnement, en gestion et en encadrement technique.

En 2016-2017, la bonification a permis de remettre 713 135 $ aux entreprises agricoles pour des services-conseils en production biologique.

Pour de plus amples informations, consultez le Rapport annuel 2016-2017 sur les services-conseils offerts aux entreprises agricoles, administrés par les réseaux Agriconseils. Il est disponible en ligne dans la section « Publications » du site Web de la CSC.

Le recrutement pour le projet de réseau de vitrines à la ferme débute!

Présenté dans 10 régions, le projet de réseau de vitrines à la ferme pour favoriser la réduction des risques liés aux pesticides en grandes cultures est coordonné par la Coordination services-conseils (CSC), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et Les Producteurs de grains du Québec.

Les conseillers en grandes cultures du MAPAQ des régions concernées ont le mandat de recruter les producteurs pour les sites des parcelles où pourront avoir lieu les vitrines. Ce recrutement se réalisera de concert avec les syndicats de base des Producteurs de grains du Québec et avec la participation des clubs-conseils en agroenvironnement.

Les entreprises recherchées doivent être représentatives du secteur des grains de leur région et le site de la parcelle, facilement accessible pour y recevoir un groupe lors des vitrines à la ferme. Le recrutement débute avec les entreprises pour l’utilisation raisonnée de traitements de semences insecticides dans le maïs.

Lorsque les comités experts auront complété les protocoles pour les herbicides à faible risque dans le maïs et l’utilisation raisonnée de fongicides dans le soya, le recrutement pour ces sites pourra débuter.

Pour une description plus détaillée du projet, consultez la nouvelle du 26 octobre 2017 ou le document du projet via la charte du projet.

Obtenez plus de renseignements en contactant Marie-Claude Lapierre, chargée de projet à la CSC au 450 679-0540, poste 8733 ou à mclapierre@coordination-sc.org.

Ce projet est réalisé en vertu du sous-volet 3.2 du Programme Prime-Vert 2013-2018 et il bénéficie d’une aide financière du MAPAQ.

Le problème d’infiltration

Par Louis Robert, agr.
Conseiller expert en grandes cultures-secteur des grains au MAPAQ de la Montérégie

Le problème d’infiltration

Face aux risques d’inondation, certainement de plus en plus réels dans les prochaines années, une remise en question de nos pratiques culturales doit faire partie de la réflexion globale, au lieu de seulement penser à construire des digues et autres structures. Non seulement cette réflexion est pertinente à l’échelle des champs de l’entreprise agricole et du bassin versant, mais elle l’est aussi à l’échelle planétaire. L’organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) y consacre d’ailleurs beaucoup d’efforts depuis quelques années.

Lisez le texte complet en accédant au blogue.