Favoritisme en entreprise : causes, conséquences et conseils d’une psy

Source : Pierrette Desrosiers

Favoritisme en entreprise : l’art de créer des conflits

Tolérez-vous des écarts de comportement de la part d’un membre de la famille dans l’entreprise familiale? Avez-vous déjà été témoin de passe-droit auprès du « fils du boss »? Le favoritisme en entreprise face à certains comportements ou la tolérance d’un mauvais rendement auprès d’un membre de la famille peut engendrer des problématiques importantes au sein d’une entreprise.

Pendant plusieurs décennies, la majorité des entreprises agricoles était constituée principalement des membres de la famille, soit le couple ou les parents avec un ou quelques enfants. Aujourd’hui, les entreprises embauchent de plus en plus de main-d’œuvre externe. Il est donc primordial d’établir des règles claires pour tous les membres. Si les règles de fonctionnement sont perçues comme absentes, incohérentes, inconsistantes ou inéquitables, les tensions seront plus courantes au sein de l’entreprise.

Le favoritisme : deux poids, deux mesures

Trop souvent, certains comportements ou des problèmes de rendement sont tolérés lorsqu’ils viennent d’un des membres de la famille. Par exemple, le fils (employé ou actionnaire) se permet d’arriver beaucoup plus tard, il passe des dépenses personnelles sur le compte de l’entreprise, il prend plusieurs congés non planifiés, il crie après le personnel, etc. Certains auront même un rendement inacceptable ou bénéficieront de traitements très inéquitables de la part d’un ou des propriétaires. Considérée comme du népotisme, cette attitude de favoritisme est caractérisée par les faveurs qu’une personne au pouvoir accorde à sa famille ou ses amis sans prendre en considération le mérite, l’équité, les aptitudes, les capacités ou le rendement.

Lisez la suite sur le site Web de Pierrette Desrosiers.

Renouvellement de l’assurance responsabilité des administrateurs et des dirigeants d’entité à but non lucratif

La police d’assurance responsabilité des administrateurs et des dirigeants d’entité à but non lucratif, dont l’offre est coordonnée par la Coordination services-conseils, viendra à échéance le 10 janvier 2019. À cet effet, les organisations couvertes par cette assurance recevront sous peu un avis de renouvellement tandis que les autres réseaux Agriconseils et clubs-conseils en agroenvironnement seront invités à adhérer à la police. Dans les deux cas, une réponse sera requise avant le congé des Fêtes.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter Mme Valérie Laroche au 450 679-0540, poste 8831.

Formation en technologies d’agriculture de précision – Quelques places toujours disponibles pour le JOUR 1

La Coordination services-conseils (CSC) est heureuse d’offrir un rabais de 50 $ aux conseillers reconnus par les réseaux Agriconseils pour une inscription à la formation « Les principes de base des technologies d’agriculture de précision » offerte par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ).

Il reste quelques places disponibles pour les séances prévues le 8 décembre 2018 (Victoriaville) et le 14 décembre 2018 (Alma).

Obtenez tous les détails sur cette formation et inscrivez-vous en ligne sur le site Web du CRAAQ.

N’oubliez pas de demander votre code promotionnel avant de vous inscrire. Pour ce faire, communiquez avec Mme Valérie Laroche, à la CSC, au 450 679-0540, poste 8831.

Livrables en agroenvironnement 2019-2020

Comme annoncé dans une édition précédente de notre infolettre, il y aura plusieurs changements à venir en 2019 pour le domaine agroenvironnement du Programme services-conseils. Prenez connaissance ici des informations disponibles à ce jour.

Une précision importante est ajoutée : le rapport d’intervention ne sera pas un livrable exigé lors de la réclamation. Le livrable à remettre au réseau sera un rapport produit par le logiciel Solstice. Les détails viendront plus tard, mais le rapport comprendra des informations saisies par les dispensateurs, notamment le type de PAA, la conformité et le nombre d’heures de suivi déclarées pour les actions services-conseils.

Prenez note que pour l’année financière en cours, les livrables n’ont pas changé. Consultez ici un document présentant les livrables pour 2018-2019.

Clinique d’échange : Le point sur les recommandations d’atrazine

La Coordination services-conseils (CSC) organise une clinique d’échange dont l’objectif est de faire le point sur les recommandations/justifications et prescriptions d’atrazine découlant de la nouvelle règlementation, notamment par le partage de l’expérience des participants pour la saison 2018.

L’activité aura lieu le 13 décembre 2018, en webinaire.

Voici un aperçu du programme :

  1. Mot de bienvenue
  2. Présentation des résultats du sondage sur les recommandations/prescriptions réalisé auprès des conseillers
  3. Discussion sur les résultats du sondage et partage de l’expérience des participants pour la saison 2018
  4. Rappel des étapes de l’arbre décisionnel de la ligne directrice de l’Ordre des agronomes du Québec
  5. Présentation de cas qui pourraient justifier une prescription d’atrazine
  6. Discussion sur l’outil de recommandation/prescription proposé par la CSC et consultation pour les activités de la saison 2019

Les places sont limitées. Inscrivez-vous en ligne dès maintenant!

Bulletins d’information

Lisez la dernière édition des infolettres suivantes :