Aborder un client : 4 phrases d’accroche pour capter l’attention de votre prospect dès les premières secondes

Source : Entrepreneuse créative

Que vous privilégiez le closing par téléphone, en face à face ou par sms ou dms comme j’ai pu le faire; vous avez pu constater que les premières secondes étaient les plus importantes. Peu importe votre offre, si le prospect se sent en confiance dès les premiers instants, vous avez réalisé 50 % du travail. Les autres 50 % concernent votre habilité à le qualifier et à finaliser la vente. Car peu importe le niveau de prix de votre offre, il est possible de vendre votre offre avec un simple appel ou sms à votre prospect. Plus besoin d’organiser de longs rendez-vous où de prolonger le processus, jusqu’à ce retrouver à courir après le prospect des mois après votre premier contact. Je vais vous apprendre comment aborder vos clients potentiels et capter leur attention dès les premières secondes, pour ensuite valider la vente! N’oubliez pas qu’avant d’entrer en contact avec votre prospect, je vous conseille d’en apprendre le maximum sur lui. C’est ce qui vous permettra non seulement d’être sereine, mais aussi de pouvoir anticiper toutes ses objections et de ne pas vous retrouver dépassée lors de l’acte de vente. Ps: pour celles qui s’attendent à des phrases d’accroche plan et déjà-vues, je pense que vous allez être déçu, car je pense pas que ces techniques d’accroche soient encore d’actualité et je vous en propose de nouvelles plus efficaces.

1. L’approche émotionnelle de la passionnée
Dans ce cas de figure, je pars du principe que vous êtes celle qui prend contact avec votre client potentiel. J’essaie d’éviter au maximum d’être celui qui appelle et vous conseil de faire de même. Car ça vous met dans la position du demandeur. L’idéal étant d’être dans une position de dominante, c’est votre client qui doit être le demandeur et vous la figure d’autorité qui a la solution à son problème. Mais si par hasard vous devez contacter votre client potentiel, notamment dans le cadre d’une première approche, je vous conseille cette phrase d’accroche. Elle se base sur le fait que vous ayez fait des recherches sur votre client potentiel et que vous ayez détecté une ou plusieurs de ses passions. On joue ici sur la corde émotionnelle : « Bonjour M./Mme X …, Je suis (…). J’ai eu écho que vous étiez une grande passionnée de … Je me suis permis de penser que vous en aviez déjà quelques uns! Je me trompe? ». Cette méthode d’approche suggère que vous essayiez de construire un lien émotionnel entre vous et votre client. Rappelez-vous que vous avez le temps d’une discussion pour convaincre votre client de réaliser la vente ou de prendre rendez-vous, donc soyez concise.

2. L’approche émotionnelle de la bonne amie
On est bien d’accord que le but n’est pas de manipuler vos clients potentiels pour obtenir l’achat d’un de vos produits ou services par celui-ci. Mais belle et bien d’entretenir un rapport professionnel mais en cherchant toujours à prendre des nouvelles de vos clients potentiels et à aller un peu plus loin en n’hésitant à prendre des nouvelles des proches etc. C’est une approche que je vous conseille si au fond de vous vous êtes quelqu’un qui s’intéresse réellement à ses clients…

Lisez la suite sur le site Web d’Entrepreneuse créative.

Démarche d’amélioration – PSC 2018-2023

La Coordination services-conseils (CSC) propose de courtes capsules qui résument les principaux changements au Programme services-conseils (PSC) qui seront mis en place en 2021. Rappelons que ces améliorations ont été annoncées lors des rencontres tenues par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, les réseaux Agriconseils et la CSC les 16, 17 et 18 mars derniers.

Afin de faciliter la consultation, ces capsules seront regroupées sur le site Web de la CSC, dans la section « Nouvelles », sous la thématique « Capsules : Améliorations PSC 2018-2023 ».

Téléchargez la présentation et le résumé des améliorations du PSC prévues pour 2021-2022.

Pour toute question concernant les améliorations au PSC, contactez le réseau Agriconseils de votre région.

Exemption du dépôt du rapport d’intervention et précisions sur le contenu
Dans le but de simplifier la réclamation d’aide financière, l’obligation de déposer le rapport d’intervention au réseau Agriconseils est retirée pour les domaines gestion, technique et valeur ajoutée. L’exemption ne s’applique pas à l’agroenvironnement pour le moment.

Notez qu’un rapport d’intervention doit toujours être réalisé dans le cadre d’un service-conseil. Toutefois, il n’est plus nécessaire de le remettre au réseau pour obtenir l’aide financière. Le dispensateur doit cependant le conserver dans le dossier de son client. Le réseau Agriconseils pourrait en tout temps, à des fins de vérification, demander le dépôt du rapport d’intervention produit.

Les ordres professionnels précisent des exigences pour le contenu du rapport sur la base des grilles de référence et du règlement sur la tenue de dossier. Pour le conseiller ne faisant pas partie d’un ordre professionnel, le guide administratif du PSC présente des balises à respecter. Il est possible d’utiliser son propre modèle de rapport d’intervention ou encore celui disponible sur le site Web des réseaux Agriconseils. Le contenu doit bien entendu répondre aux exigences du guide administratif et aux grilles de références des ordres professionnels, le cas échéant.

Accès aux renseignements des entreprises agricoles
En tout temps, les entreprises agricoles peuvent connaître la situation de leur portefeuille d’aide financière. Le réseau dispose des informations à jour en temps réel. Elles peuvent être transmises à toute entreprise agricole qui en fait la demande. Les informations disponibles concernent :

  • La complétion du formulaire d’adhésion;
  • L’accès à une bonification (Stratégie de croissance du secteur biologique ou Relève agricole et entreprises en démarrage);
  • Le montant maximum du portefeuille d’aide financière;
  • L’état des aides versées et prévues par domaine en date du relevé;
  • La somme de l’aide financière restante disponible.

L’entreprise pourra choisir de partager une partie ou la totalité de l’information avec un dispensateur dans le but, entre autres de rédiger un contrat de service pour répondre à ses besoins.

Majoration du maximum d’aide financière pour les entreprises en régie biologique
Tout comme la relève et les entreprises en démarrage, les entreprises en régie biologique constituent une clientèle qui bénéficie d’une bonification du taux d’aide financière pour tous les services-conseils admissibles au PSC. Dès le 1er avril, elles auront maintenant accès à un maximum de 40 000 $ d’aide financière pour la durée du PSC. Même si les maximums par domaine ne sont pas majorés, l’augmentation du portefeuille global permettra d’absorber la bonification pour les entreprises qui utilisent des services-conseils dans plus d’un domaine.

Notez que les entreprises en transition biologique ou en voie de l’être se qualifient aussi à cette majoration.

Prix Responsables par nature 2021

Les Éleveurs de porcs du Québec invitent l’ensemble des éleveurs porcins à s’inscrire dès maintenant au Prix Responsables par nature qui vise à mettre en lumière les bonnes pratiques dans l’un des cinq axes de la démarche de responsabilité sociale de l’organisation, soit :

  • La gouvernance
  • La gestion de l’environnement
  • Le bien-être animal, la santé animale et la salubrité
  • La performance économique
  • Le mieux-être des travailleurs et les relations avec la communauté

Le lauréat sera dévoilé lors de l’assemblée semi-annuelle des Éleveurs de porcs du Québec, le 5 novembre 2021. Une capsule vidéo, de même qu’un reportage dans le magazine Porc Québec, seront réalisés sur le gagnant au bénéfice de tous. Une bourse de 3 000 $ ainsi que deux entrées pour le Porc Show 2021, incluant l’hébergement, seront remises à l’entreprise lauréate.

Pour s’inscrire, il suffit de transmettre ses coordonnées complètes à Julie Laferrière par courriel au jlaferriere@leseleveursdeporcs.quebec. Les candidats admissibles seront par la suite rencontrés par une personne indépendante qui remplira leur formulaire de mise en candidature.

Pour toute information sur les règlements et le formulaire, consultez le site Internet Accesporc.

Téléchargez la publicité 2021.

La gestion du temps : avons-nous trop de temps?

Source : Pierrette Desrosiers, M. Ps., psychologue du travail, conférencière, coach d’affaires

Le temps est une denrée rare, me direz-vous. Et bien à en juger par la façon dont nous le dépensons, il semble que l’on en ait trop. On pourrait dire la même chose avec l’argent ou avec notre énergie. Ce sont certes des ressources, des denrées nécessaires à l’atteinte de nos objectifs, mais seul le temps est invariable et équitable pour tous. Qu’en est-il de la gestion du temps?

Qu’est-ce que la gestion du temps?

La gestion du temps, ou plutôt notre capacité à se gérer par rapport au temps, se résume sensiblement à notre habileté à planifier et à contrôler comment, où et avec qui nous dépensons ou investissons notre temps pour l’atteinte de nos objectifs.

Le temps passé sur les réseaux sociaux

Au cours des dernières années, le temps passé sur les réseaux sociaux a augmenté de façon drastique. Voici quelques chiffres :

  • Les gens interagissent à travers leur téléphone mobile entre 40 et 80 fois par jour.
  • 40 % des gens socialisent davantage en ligne que face à face.

Voici une brève liste de ce que certains clients m’ont dit dans ma pratique…

Lisez la suite sur le site Web de Pierrette Desrosiers.

Améliorations au PSC en vigueur le 1er avril 2021

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, en collaboration avec l’équipe de la Coordination services-conseils, a mené en 2020 une vaste consultation auprès des conseillers œuvrant dans l’application du Programme services-conseils (PSC) et des différents partenaires. La démarche qui visait l’amélioration du programme conduira à la mise en place, dès le 1er avril 2021, d’une première série de mesures en matière :

  • De paiements partiels;
  • De preuves de paiement en remplacement de la signature de la facture;
  • De report de contrats de service;
  • De modification de contrats de service ayant déjà fait l’objet d’une confirmation d’aide financière;
  • D’exemption du dépôt de certaines pièces justificatives pour obtenir le versement de l’aide financière.

Au cours du mois de mars, les conseillers seront invités à des séances d’information portant sur ces mesures. Elles seront également présentées dans les prochaines infolettres.

Un message important de SAGE assurances

Le 11 février dernier, les organisations qui détiennent une assurance collective administrée par la Coordination services-conseils (SAGE assurances) ont reçu un courriel provenant de info@sagedecision.com les informant du retour à l’ancien système de gestion de l’assurance collective. Au courant des prochaines semaines, un représentant communiquera avec ces dernières pour leur faire part de la date prévue d’intégration et pour répondre à leurs questions, le cas échéant.

Consultez le courriel.

Abonnement aux références économiques du CRAAQ  

Votre organisation a signé une Entente d’admissibilité d’un dispensateur de services-conseils aux entreprises agricoles et agroalimentaires (Entente) qui comporte plusieurs obligations.

L’une de celle-ci consiste à détenir, pour tous les conseillers agricoles (agronomes) qui œuvrent en gestion technico-économique et financière au sein de votre organisation, un abonnement aux références économiques du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ).

Les réseaux Agriconseils procèderons prochainement à une validation auprès du CRAAQ pour s’assurer que votre abonnement est en vigueur. Dans le cas contraire, vous recevrez un rappel de la part de votre réseau régional afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir d’avantage de renseignements sur les différentes options d’abonnements, consultez le site Web du CRAAQ.