Le bio dans votre région – visites de fermes témoins

Source : CETAB+

Crédit : CETAB+

Les 21, 22 et 23 septembre prochains auront lieu trois visites gratuites des fermes membres du Réseau de fermes témoins en agriculture biologique du CETAB+.

Chacune des activités comprendra une présentation de l’entreprise, une visite du parc de machinerie et de champs (cultures en production et cultures de couverture) ainsi qu’une discussion sur la rotation de cultures, la fertilisation et le désherbage mécanique.

Les participants, qui peuvent être des producteurs conventionnels ou en transition, peuvent s’inscrire à une ou plusieurs des trois visites suivantes :

Mercredi 21 septembre à la Ferme Vallée du Parc en Mauricie
Entreprise relevant des défis climatiques annuels et en production de semis aux 15 ». Nous aurons des champs d’engrais verts (trèfle et avoine-pois), de semis de seigle d’automne, de culture de soya aux 15 » et essai de soya plein champ à visiter.

Mercredi 22 septembre à la Ferme Amienoise au Centre-du-Québec
Entreprise en fin de transition vers la production biologique. Nous planifions des visites de champs de soya, de maïs-grain, de parcelles avec engrais vert ainsi que des discussions sur le choix du mélange d’engrais vert.

Jeudi 23 septembre à la Ferme Samuc dans Lanaudière
Entreprise en diversification de culture et développement de marché. Nous visiterons des champs en grandes cultures selon l’intérêt des participants (soya, maïs-grain et pomme de terre) ainsi que des champs d’engrais verts en semis direct.

Obtenez de l’information sur les activités.

Le Réseau de fermes témoins en agriculture biologique du CETAB+ regroupe 18 producteurs de grandes cultures biologiques répartis dans quatre régions : LanaudièreMauricieCentre-du-Québec et Montérégie. Ils ont été sélectionnés afin d’être représentatifs de la diversité de modèles d’entreprises qu’on retrouve au Québec au niveau de la performance, des types de sol, des tailles d’entreprises et des activités auxiliaires aux grandes cultures. Ces producteurs sont intéressés à s’ouvrir et sont formés pour partager leurs connaissances. Le réseau offre ainsi aux producteurs de grandes cultures conventionnelles qui s’intéressent aux pratiques de l’agriculture biologique de se familiariser avec la production bio en les faisant rencontrer un producteur approprié. Il y a possibilité de faire des rencontres individuelles, et des activités de groupe seront organisées.

Déjà, 3 webinaires ont eu lieu :

Vous pouvez suivre les activités du Réseau via sa page Facebook.

Congrès de l’OAQ : « S’impliquer davantage dans la société »

Source : Lionel Levac

L’Ordre des agronomes du Québec (OAQ) souhaite que ses membres soient davantage impliqués dans la société québécoise. Il en sera largement question lors du congrès annuel de l’Ordre, les 23 et 24 septembre 2021.

Le congrès sera tenu virtuellement et déjà 450 membres y sont inscrits. Le thème de l’événement est AGRONOME ET SOCIÉTÉ : PARTENAIRES DE CHANGEMENT.

La Présidente de l’OAQ, Martine Giguère, souhaite une participation encore plus importante au Congrès, étant donnée l’importance des thèmes abordés et des actions futures de l’Ordre professionnel.

Lionel Levac s’est entretenu avec Martine Giguère.

Accédez au blogue sur le site Web Agro Québec.

Projet de recherche sur la folle avoine résistante aux herbicides au Bas-Saint-Laurent : quelques résultats

Comme cela a été annoncé dans le bulletin du 4 mai 2021, un projet de recherche sur la folle avoine résistante aux herbicides est présentement en cours dans le Bas-Saint-Laurent.

Les objectifs de ce projet sont de :

  • réaliser l’inventaire de la folle avoine résistante aux herbicides du groupe 1 dans la région du Bas-Saint-Laurent;
  • documenter les cas de résistance répertoriés afin d’en établir les causes potentielles;
  • établir les fondations de la lutte collaborative (approche communautaire) pour le développement et l’adoption des stratégies de lutte intégrée contre l’AVEFA résistante aux herbicides.

Au cours de l’été 2021, 24 fermes ont été dépistées, dont 66 champs. Les champs étaient notamment en production de blé, d’avoine et d’orge. La folle avoine a été trouvée dans 19 des 24 fermes (79,2 %) et dans 53 des 66 champs dépistés (80,3 %). Dans certains champs, notamment ceux de blé de printemps, la folle avoine représentait un recouvrement moyen de 25 % dans le champ et 50 % dans les bordures du champ.

L’échantillonnage de graines de folle avoine afin de réaliser les tests de résistance aux herbicides a été fait en collaboration avec des clubs-conseils en agroenvironnement du Bas-Saint-Laurent et les tests seront réalisés à l’hiver 2022.

Pour plus d’information à propos de ce projet, communiquez avec Mme Sandra Flores au CÉROM (sandra.flores-mejia@cerom.qc.ca).

Le projet est réalisé par le CÉROM en collaboration avec la Fédération de l’Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent (FUPABSL), le MAPAQ (Direction régionale du Bas-Saint-Laurent et le Laboratoire d’expertise et de diagnostic en phytoprotection), les Producteurs de grains du Québec, le Groupe PleineTerre, l’Université de Québec à Rimouski, la Coordination services-conseils et CropLife Canada.

Ce projet est financé par l’entremise du programme Innov’Action Agroalimentaire, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.

Conférence et discussion « Les vieilles luzernières : conserver ou détruire? »

En collaboration avec Mme France Bélanger, agronome au MAPAQ – Direction régionale de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches (Centre de services de Montmagny-L’Islet), la Coordination services-conseils (CSC) organise un webinaire sur le suivi des vieilles luzernières. L’activité aura lieu le mercredi 22 septembre 2021.

L’automne est un bon moment pour évaluer l’état des vieilles luzernières. Que faut-il observer? Le plant? Les racines? Le collet? Les maladies? La population? Comment dois-je procéder pour évaluer la qualité de la luzernière afin de recommander sa conservation ou sa destruction?

En cette période qui précède les derniers travaux aux champs, revoyons ensemble quelques notions pour faire le point sur ce sujet.

Inscrivez-vous en ligne au plus tard le 20 septembre prochain.

Téléchargez l’invitation.

Webinaire « La production bovine : état de la situation »

Dans le cadre du service de mentorat en production bovine, la Coordination services-conseils (CSC) vous invite à participer à un webinaire sur l’état de la situation en production bovine. L’activité, qui aura lieu le lundi 20 septembre 2021, sera suivie d’une discussion.

L’activité s’adresse à tous les conseillers qui accompagnent les entreprises de production bovine. Elle est gratuite pour les abonnés au service de mentorat en production bovine (inscription obligatoire en communiquant avec Michel Dupuis par courriel à mdupuis@coordination-sc.org) et des frais d’inscription de 15 $ + taxes sont demandés pour tous les autres particpants.

Inscrivez-vous en ligne au plus tard le 15 septembre prochain.

Téléchargez l’invitation.

Conférence et discussion « Épandre après le 1er octobre : OUI! »

Crédit : Les Éleveurs de porcs du Québec

En collaboration avec M. Louis Robert de la Direction régionale de la Montérégie-Est du MAPAQ, la Coordination services-conseils organise un webinaire sur l’épandage de lisier après le 1er octobre. L’activité aura lieu le jeudi 16 septembre 2021.

S’il est un sujet mitigé pour les professionnels du transfert technologique en grandes cultures, c’est bien celui de l’épandage d’engrais de ferme à l’automne. Entre les résultats des travaux de recherche sur le sujet et la compréhension qu’en ont les différents producteurs et intervenants, il n’y a pas seulement de subtiles différences, mais aussi des interprétations diamétralement opposées! Sachez que M. Louis Robert a un avis très favorable sur l’épandage après le 1er octobre et il vous présentera ses arguments en ce sens.

Inscrivez-vous en ligne au plus tard le 14 septembre prochain.

Téléchargez l’invitation.

Jeu-questionnaire hebdomadaire : Connais-tu tes systèmes fourragers?

L’objectif de ce jeu-questionnaire hebdomadaire est de stimuler l’apprentissage de nouvelles connaissances sur divers sujets des systèmes fourragers et ce, de façon ludique et rapide. 

Semaine du 30 août au 5 septembre 2021 : Tout savoir sur les nitrates

Ce projet a été financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, dans le cadre de l’Initiative ministérielle de soutien à la formation continue en ligne.