Plaidoyer pour nos produits d’exception

Par Jean-Michel Bordron
Consultant en stratégies bioalimentaires, JMB Conseils 

Présenter aux marchés des produits qui se distinguent dans leur catégorie est la stratégie utilisée par ceux qui veulent faire leur place au soleil. C’est la stratégie de marque. Mais encore faut-il qu’il y ait une demande pour ces produits qui font de leurs acheteurs des êtres à part. En effet, il y a, dans ces achats, au-delà de la qualité intrinsèque des produits, l’expression d’un sentiment d’exception, d’appartenance à un groupe qui nous distingue de nos semblables.

Le secteur alimentaire n’échappe pas à cette logique de différenciation. Il en a même ouvert la voie. Non, à l’origine, pour des motifs de marketing (le mot n’existait pas encore), mais pour affirmer une dimension identitaire et culturelle. Et surtout pour défendre, à travers les produits, des territoires dans lesquels des gens voulaient continuer à vivre. C’est dans ce mouvement d’affirmation que sont nés au siècle dernier, en France, les appellations d’origine contrôlées. Des décennies plus tard…

Pour lire le texte complet, accédez au blogue.