Lettre de demande d’attribution supplémentaire pour les CCAE

Les clubs-conseils en agroenvironnement peuvent maintenant générer, à partir du logiciel Profil, la lettre de demande d’attribution supplémentaire afin de demander une augmentation de leur montant réservé. Ils ont jusqu’au 3 novembre 2017 pour déposer aux réseaux Agriconseils la liste de NIM réclamation en cours d’année pour confirmer l’utilisation de leur montant réservé et cette lettre, dans le cas où une somme supplémentaire serait demandée. Certaines conditions doivent être respectées pour avoir accès à cette demande.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez ce document.

Saviez-vous que…

Les services apparaissant sur la facture doivent être cohérents avec ceux apparaissant au contrat de service et répondre au mandat précisé sur le contrat.

Pour en savoir plus sur les obligations d’un dispensateur inscrit aux réseaux Agriconseils, consultez l’Entente d’admissibilité d’un dispensateur de services-conseils aux entreprises agricoles et agroalimentaires disponible sur le site Web des réseaux Agriconseils ou contactez le réseau de votre région.

Bulletins d’information

Lisez la dernière édition des infolettres suivantes :

Sondage pour le développement du secteur des plantes fourragères

Le développement du secteur des plantes fourragères

Le Conseil québécois des plantes fourragères (CQPF) a travaillé au cours des dernières années à une « stratégie de mise en œuvre des priorités de recherche et de transfert en plantes fourragères ».

Dans le plan d’action 2015-2020, dix sujets prioritaires en recherche et en transfert ont été identifiés. Une action potentielle qui a été retenue par le CQPF est de créer et de mettre en place une nouvelle plateforme de réseautage (pôle d’expertise) pour favoriser l’arrimage des travaux de recherche et leurs applications sur les fermes et pour permettre une concertation entre les chercheurs et les utilisateurs des résultats de recherche.

Afin d’avoir votre perception sur ce nouveau « Pôle d’expertise du secteur des plantes fourragères » le CQPF aimerait connaître votre point de vue au moyen d’un sondage en ligne. Veuillez SVP le compléter avant le 13 octobre 2017.

Accédez au sondage.

Les données compilées à partir de ce sondage sont confidentielles. 

Mettez à jour vos informations sur le site Web des CCAE

La Coordination services-conseils (CSC) vous rappelle que chaque club-conseil en agroenvironnement (CCAE) a la responsabilité de gérer les informations de sa page du site Web des CCAE (www.clubsconseils.org). Ainsi, pour modifier les employés et les membres du conseil d’administration affichés sur votre page, pour inscrire une offre d’emploi ou annoncer un événement, vous devez accéder à votre espace membre et apporter vos changements.

Obtenez de l’aide en communiquant avec Valérie Laroche, à la CSC, au 450 679-0540, poste 8831 ou à valerielaroche@coordination-sc.org.

Saviez-vous que…

Chaque facture doit présenter le montant de la subvention et une indication que le service est rendu grâce à une intervention du réseau Agriconseils et qu’il est subventionné, tout en précisant le programme. Un libellé est proposé à l’Annexe A intitulée Contenu du contrat de service et de la facture.

Pour en savoir plus sur les obligations d’un dispensateur inscrit aux réseaux Agriconseils, consultez l’Entente d’admissibilité d’un dispensateur de services-conseils aux entreprises agricoles et agroalimentaires disponible sur le site Web des réseaux Agriconseils ou contactez le réseau de votre région.

L’accompagnement et le suivi, un service-conseil à promouvoir auprès de vos clients

Le Programme service-conseils (PSC), actuellement en vigueur, a comme finalité de favoriser la compétitivité et la pérennité des entreprises agricoles et agroalimentaires du Québec. L’aide financière offerte dans le cadre de ce programme permet aux entreprises de profiter, sur une base individuelle, des divers services tels que :

  • Diagnostic
  • Formulation de recommandations ciblées dans un plan d’action
  • Accompagnement et suivi

Les résultats de notre sondage sur la satisfaction de la clientèle démontrent que les producteurs mentionnent régulièrement ne pas avoir reçu un service d’accompagnement et de suivi à la suite d’un plan d’action.

Nous vous rappelons qu’il est possible, dans le cadre du PSC, d’offrir ce service à vos clients. N’hésitez pas à mieux le promouvoir! Vous pourriez être surpris de l’intérêt des entrepreneurs agricoles à effectuer un suivi supervisé.