Les réseaux Agriconseils au Salon de l’agriculture

Les réseaux Agriconseils seront présents à la 33e édition du Salon de l’agriculture qui se tiendra du 15 au 17 janvier 2019, à Saint-Hyacinthe.

Fidèles à leur habitude, les directeurs accueilleront les visiteurs au kiosque #83 pour les informer sur les mandats et rôles des réseaux Agriconseils. Il vous sera également possible de poser toutes les questions concernant le nouveau Programme services-conseils 2018-2023.

C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

Des publicités à grand déploiement pour les réseaux Agriconseils et le PSC

Oyé, oyé! Cet hiver, les réseaux Agriconseils et le Programme services-conseils (PSC) seront mis en valeur grâce à une publicité et un encart distribués par La Terre de chez nous (TCN).

La Coordination services-conseils, en collaboration avec le comité promotion, a préparé une publicité présentant les 13 réseaux Agriconseils et leur rôle à titre de guichet d’information sur les services-conseils et les dispensateurs. Elle sera publiée dans le Guide officiel 2019 du Salon de l’agriculture qui sera distribué aux abonnés de la TCN (décembre 2018) et aux visiteurs du Salon (janvier 2019).

Également, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a créé un encart présentant le PSC qui sera distribué aux abonnés de la TCN avec l’édition du 30 janvier 2019.

Cette visibilité à grand déploiement peut occasionner des questionnements de la part de votre clientèle. Soyez prêts!

Références économiques du CRAAQ

Nous rappelons aux agronomes qui œuvrent en gestion agricole, qu’il est de votre responsabilité de détenir un abonnement aux références économiques du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ). Consultez le site Web du CRAAQ à ce propos.

Vous y trouverez également une série de budgets dynamiques. Parcourez le catalogue complet.

Fermeture des bureaux de la CSC durant la période des Fêtes

Veuillez noter que le personnel de la Coordination services-conseils (CSC) sera en congé à compter du 24 décembre 2018. Toute l’équipe sera de retour le 7 janvier prochain pour répondre à vos demandes. La CSC vous informe! fera également relâche le 3 janvier prochain. Vous recevrez donc votre prochain bulletin à la mi-janvier.

Renouvellement de l’assurance responsabilité civile des administrateurs et dirigeants

La police d’assurance actuelle relative à la responsabilité civile des administrateurs et dirigeants, dont l’offre est coordonnée par la Coordination services-conseils, viendra à échéance le 10 janvier 2019. À cet effet, les organisations couvertes par cette assurance ont reçu un avis de renouvellement tandis que les autres clubs-conseils en agroenvironnement et réseaux Agriconseils ont reçu une invitation à adhérer à la police, accompagnée d’un formulaire d’adhésion à remplir. Dans les deux cas, une réponse est requise pour le 7 janvier 2019.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter Mme Valérie Laroche au 450 679-0540, poste 8831.

Favoritisme en entreprise : causes, conséquences et conseils d’une psy

Source : Pierrette Desrosiers

Favoritisme en entreprise : l’art de créer des conflits

Tolérez-vous des écarts de comportement de la part d’un membre de la famille dans l’entreprise familiale? Avez-vous déjà été témoin de passe-droit auprès du « fils du boss »? Le favoritisme en entreprise face à certains comportements ou la tolérance d’un mauvais rendement auprès d’un membre de la famille peut engendrer des problématiques importantes au sein d’une entreprise.

Pendant plusieurs décennies, la majorité des entreprises agricoles était constituée principalement des membres de la famille, soit le couple ou les parents avec un ou quelques enfants. Aujourd’hui, les entreprises embauchent de plus en plus de main-d’œuvre externe. Il est donc primordial d’établir des règles claires pour tous les membres. Si les règles de fonctionnement sont perçues comme absentes, incohérentes, inconsistantes ou inéquitables, les tensions seront plus courantes au sein de l’entreprise.

Le favoritisme : deux poids, deux mesures

Trop souvent, certains comportements ou des problèmes de rendement sont tolérés lorsqu’ils viennent d’un des membres de la famille. Par exemple, le fils (employé ou actionnaire) se permet d’arriver beaucoup plus tard, il passe des dépenses personnelles sur le compte de l’entreprise, il prend plusieurs congés non planifiés, il crie après le personnel, etc. Certains auront même un rendement inacceptable ou bénéficieront de traitements très inéquitables de la part d’un ou des propriétaires. Considérée comme du népotisme, cette attitude de favoritisme est caractérisée par les faveurs qu’une personne au pouvoir accorde à sa famille ou ses amis sans prendre en considération le mérite, l’équité, les aptitudes, les capacités ou le rendement.

Lisez la suite sur le site Web de Pierrette Desrosiers.