Faites de l’argent avec les rabais consentis à vos clients

Source : Mario Roy, MAPAQ

Crédit photo : Marc Lajoie (MAPAQ)

Les détaillants attachent habituellement une grande importance à la promotion en magasin des nouveaux produits alimentaires régionaux parce que, le plus souvent, ces derniers sont inconnus de la clientèle. Comptoirs de dégustation, affiches et projections vidéo sont donc autant de moyens couramment utilisés pour mettre en valeur les produits dans les lieux de vente.

En revanche, les rabais consentis sur les produits figurent aussi dans la liste des incitatifs d’achat. En tant que transformateur alimentaire, avez-vous l’impression de perdre de l’argent quand vous accordez à la clientèle un rabais sur vos produits? Pour vous éclairer dans votre prise de décision, voici une méthode simple pour calculer la rentabilité de ces rabais offerts sur vos produits. À titre de complément, nous présentons un outil qui permet de faire des simulations de l’effet d’une variation des prix, des quantités vendues ou encore des coûts variables ou fixes sur la marge brute de chacun de vos produits.

1) Combien rapporte un produit avant rabais?
Pour faire de l’argent avec un rabais, il faut d’abord savoir combien rapporte le produit visé avant d’en baisser le prix. Une information cruciale concerne la marge sur coûts variables ou la contribution marginale du produit. Les coûts variables comprennent notamment les salaires directs liés à la production et les matières premières et ils fluctuent selon le niveau d’activité de l’entreprise. La marge sur coûts variables d’un produit est la différence entre les revenus qu’il génère et les coûts variables qui lui sont associés.

Supposons que vous vendez habituellement des sacs de fraises surgelées à 10,00 $ le kilogramme. Si les coûts variables équivalent à 6,00 $ le kilo, la marge sur coûts variables de ce produit sera de 4,00 $. Cela signifie que…

Lisez la suite sur le site Web d’Agri-Réseau.