Encourageons le dépistage massif de l’amarante tuberculée au Québec

Présente depuis 2017 au Québec, l’amarante tuberculée (AT) constitue une grande menace pour l’environnement, la biodiversité et la rentabilité des entreprises agricoles québécoises. Elle est une des mauvaises herbes les plus difficiles à contrôler. En tout temps, la lutte contre l’AT devrait être basée sur des méthodes de gestion intégrée en raison, entre autres, des nombreuses résistances aux herbicides qu’elle peut présenter, ainsi qu’à sa grande capacité d’adaptation.

Le Plan d’intervention phytosanitaire pour lutter contre l’AT vise principalement à offrir un encadrement agronomique aux producteurs touchés par la présence d’AT, assurant une réponse rapide et efficace contre cette mauvaise herbe envahissante.

L’engagement dans le Plan est simple ! Si vous avez le moindre soupçon de présence d’AT chez un producteur, vous pourrez demander un accompagnement financier pour le dépistage et l’élaboration de stratégies agronomiques en vue d’éradiquer l’AT. Les tests d’identification et de résistance effectués par le LEDP seront gratuits.

Vous trouverez les différentes étapes expliquées sur ce schéma :

 

Pour toute question, veuillez communiquer avec Audrey Lebrun au 450 679-0540, poste 8707 ou  à alebrun@coordination-sc.org.

Pour en savoir plus, visitez le www.amarantetuberculee.ca.

Ce projet est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation dans le cadre du volet 2 du programme Prime-Vert.