Augmenter la dose d’azote recommandée pour le maïs, vraiment?

Par Gilles Tremblay
Conseiller en grandes cultures au MAPAQ à Saint-Hyacinthe
MAPAQ

Depuis quelques années, les producteurs de maïs-grain québécois ont tendance à appliquer plus d’azote que ce qui est recommandé dans leur plan agroenvironnemental de fertilisation (PAEF), recommandation basée sur le Guide de référence en fertilisation- 2e édition (CRAAQ, 2010), soit de 120 à 170 kg N/ha, et issue d’un grand nombre d’essais de fertilisation. Plusieurs raisons peuvent être avancées pour expliquer cette tendance : augmentation de la valeur du grain de maïs; coût relativement faible de l’azote; pression des pairs et des représentants de l’industrie, et une foule de croyances populaires (lien entre rendement visé et le besoin de la culture en azote, exigences particulières des nouveaux hybrides, etc.).

 

Lisez la suite sur le site Web Agri-Réseau.