Dépôt des contrats de service et des livrables

Saviez-vous que les réseaux Agriconseils reçoivent régulièrement des contrats de service qui concernent des services-conseils terminés? Dans le cheminement d’une demande aux réseaux Agriconseils, le contrat de service doit être déposé avant le début du service. Ainsi, le réseau Agriconseils pourra confirmer l’aide financière disponible au Programme services-conseils pour l’entreprise agricole mais surtout, vous la réserver!

Dépôt des livrables : depuis le 1er avril 2021, les livrables ou rapports d’invention remis à vos clients ne sont plus à transmettre aux réseaux Agriconseils*. Par contre, dans le cadre d’un contrôle de conformité ou un droit de gérance, un réseau peut vous le demander. Il est donc fortement suggéré de conserver ces documents à portée de main.

*Une exception pour l’agroenvironnement : le rapport Solstice en fin de mandat doit être acheminé aux réseaux.

L’outil de signature électronique ConsignO Cloud

La signature d’un client est requise sur un ou plusieurs de vos documents? Comme nous savons que l’obtention rapide d’une signature n’est pas toujours facile à obtenir, la Coordination services-conseils a conclu une entente avec Notarius pour l’utilisation de ConsignO Cloud, une plateforme Web qui facilite et accélère la signature de documents importants (ex. : contrats, factures, etc.) par vos clients.

Cette entente est avantageuse pour vous. Pour connaître les conditions d’utilisation d’ici le 31 mars 2022, lisez la capsule suivante.

Si des questions demeurent, communiquez avec Mme Christine Dugas au 450 679-0540, poste 8731.

Témoignage d’un producteur et de son conseiller sur l’utilité d’un sol couvert

Révisez les notions de base de l’utilité d’un sol couvert et son impact sur l’érosion et la santé du sol. Profitez de l’expérience de M. Guy St-Jacques, producteur agricole à Oka et de son conseiller, M. François Quesnel, agronome Club conseil Profit-eau-sol! Cette courte vidéo peut servir d’introduction pour une activité de groupe ou même lors d’une rencontre avec un producteur qui se questionne sur le sujet. Un petit 4 minutes qui peut porter fruit ou à tout le moins, générer des échanges intéressants.

Pour en connaître plus sur la Ferme Jaguy, vous pouvez voir ou revoir le portrait de l’entreprise.

Ces vidéos ont été réalisées dans le cadre du projet Vitrines en santé et conservations des sols. Ce projet est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec dans le cadre du volet 2 du programme Prime-Vert. 

Le dépistage d’automne

La fin de l’été et le début de l’automne sont d’excellents moments pour dépister les champs. C’est l’occasion d’évaluer le niveau de contrôle atteint pendant la croissance de la culture à la suite des diverses interventions de désherbage effectuées et de proposer des traitements de fin de saison.

La fin de saison est souvent un moment stratégique pour réaliser des interventions sur certaines mauvaises herbes difficiles à contrôler autrement. La Coordination services-conseils (CSC) vous invite à visionner la vidéo « Le dépistage des mauvaises herbes à l’automne » qui présente les différentes étapes afin de bien réaliser cette pratique.

N’hésitez pas à consulter la section « Phytoprotection » du site Web de la CSC afin de connaître tous les outils disponibles.

Bonne participation aux formations!

Trois formations en ligne ont été offertes par la Coordination services-conseils lors des 2 dernières semaines.

Le 16 septembre, 73 conseillers ont participé à la formation « Épandre après le 1er octobre : OUI! » avec M. Louis Robert, agr. Cette rencontre a permis de conforter les conseillers pour l’utilisation de cette pratique.

Le 20 septembre, 18 conseillers se sont donné rendez-vous pour écouter la présentation de M. Maxime D’Almeida, agr. aux Producteurs de bovins du Québec, intitulée « Covid-19 et bovins : états des lieux et perspectives ». Cette présentation a permis aux conseillers de découvrir les opportunités qui pourraient s’ouvrir aux producteurs bovins dans le contexte de la Covid-19.

Finalement, le 22 septembre, 17 conseillers ont participé à la conférence et discussion « Les vieilles luzernières : conserver ou détruire? » avec France Bélanger, agr. L’activité a permis aux conseillers d’améliorer leur expertise pour évaluer la qualité des prairies à l’automne, un bon moment pour réaliser cette activité.

Ces formations, de courtes durées, visaient notamment à favoriser les contacts, discussions et échanges entre les formateurs et les participants et entre les participants eux-mêmes.

Vous désirez revoir ces activités ou vous avez des sujets que vous aimeriez aborder avec des experts? Contactez-nous, nous nous efforcerons de développer une activité qui répondra à vos besoins.