5 erreurs fatales qui vous empêchent de rester concentré au travail

Source : Gabriel Manceau

Aujourd’hui, c’est VOTRE journée! Vous avez décidé de terminer le travail que vous repoussez depuis trop longtemps.

Vous y avez bien réfléchi, et vous pensez pouvoir boucler ça dans la journée… à condition d’être hyper efficace!

Il va falloir rester concentré pendant plusieurs heures pour y arriver, mais cela ne vous impressionne pas.

8h du matin, vous vous installez à votre bureau pour commencer à travailler. C’est parti!

2h plus tard… Vous avez travaillé efficacement environ 15 minutes et vous vous rendez compte que votre scénario idéal ne va surement pas se réaliser.

Le problème? Vous êtes incapable de rester concentré plus de quelques minutes sur la même tâche!

  • Vous êtes sans cesse interrompus

  • Votre esprit vagabonde

  • … Et vous n’arrivez pas à réfléchir correctement.

Pas de panique, tous sont passés par là, et moi aussi.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions (plus ou moins connus) qui vont vous permettre de développer votre muscle de l’attention.

Mais comme pour développer tous les muscles, cela va vous demander de l’entrainement.

Dans cet article, je vais vous montrer 5 erreurs fatales qui vous empêchent de rester concentré.

Nous verrons bien sûr comment les surpasser pour devenir le Arnold Swarzeneger du focus, le Dwayne Johnson de la concentration!

1. Vous ne savez pas par où commencer
La concentration passe d’abord par la clarté.

Comment pouvez-vous vous concentrer et retrouver la motivation au travail, si vous ne savez pas sur quoi vous focaliser?

Pour obtenir ce que vous voulez, cela va demander un peu plus de travail que de frotter sur la lampe d’Aladin pour demander au génie d’exercer vos souhaits…

Lisez la suite de l’article sur le site Web de Matthieu Desroches.

Mise à jour des documents pour l’agroenvironnement

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec vient de mettre à jour* la documentation relative au PAA 2020.

Ainsi, nous avons mis en ligne sur le site Web des réseaux Agriconseils, dans la section « Je suis conseiller/Guides et formulaires/Documents spécifiques à l’agroenvironnement », les versions révisées suivantes :

  • PAA (régulier, acéricole, hors sol et serricole)

*À noter qu’il s’agit de modifications affectant seulement la présentation visuelle des documents.

Contrôle de conformité administrative des services-conseils 2019-2020

Comme le prévoit le Programme services-conseils, un contrôle de conformité administrative est fait chaque année de façon aléatoire. Tous les réseaux Agriconseils devront maintenant effectuer annuellement cet exercice.

Prochainement, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) informera les réseaux des dossiers à vérifier. Par conséquent, si l’un des vôtres est touché par ce contrôle, le réseau communiquera avec vous pour obtenir les pièces supplémentaires nécessaires pour l’analyse complète du dossier.

Nous vous rappelons que le paragraphe 4.9 de l’Entente d’admissibilité d’un dispensateur de services-conseils aux entreprises agricoles et agroalimentaires précise que le dispensateur s’engage à donner accès à certains documents, au mandataire identifié par le MAPAQ.

Assurance collective et ressources humaines

Nous désirons rappeler aux organisations qui détiennent une assurance collective administrée par la Coordination services-conseils (SAGE assurances) que plusieurs protections vous sont offertes, entre autres un programme d’assistance en ressources humaines.

Saviez-vous que votre programme d’assurance propose plusieurs webinaires sur les sujets d’actualités en ressources humaines?

Pour toute question sur la gestion des ressources humaines reliées à la COVID-19 ou autre, vous pouvez communiquer avec SAGE. Des professionnels sont disponibles pour vous conseiller.

Si vous désirez faire un diagnostic ou d’autres travaux en ressources humaines, plusieurs programmes gouvernementaux ont été mis en place durant la crise et peuvent payer jusqu’à 100 % des dépenses.

Téléchargez le feuillet informatif.

Congé pascal

La Coordination services-conseils prendra une pause pour le congé pascal. Le personnel sera de retour le mardi 14 avril prochain pour répondre à vos demandes. Toute l’équipe vous souhaite de joyeuses Pâques en ces temps difficiles. Ça va bien aller!

Journée phytosanitaire : un grand succès malgré le contexte!

C’est le 31 mars dernier qu’a eu lieu la Journée d’information sur les produits phytosanitaires en grandes cultures et en horticulture. Compte tenu des circonstances actuelles, l’activité s’est tenue en webconférence plutôt qu’en salle. Près de 100 conseillers à la recherche des toutes dernières informations relatives aux produits et outils en phytoprotection y ont participé.  Parmi ceux-ci, 69 étaient inscrits dans le volet « grandes cultures » et 27 dans le volet « horticulture ».

Pour faciliter le déroulement, l’activité a été écourtée et seules les conférences des représentants des producteurs et fabricants de produits phytosanitaires ont été présentées. Les conseillers ont pu poser leurs questions par clavardage.

Les commentaires des participants et des représentants pour cette rencontre ont été très positifs. La très grande majorité est restée « connectée » jusqu’à la toute fin de l’activité.

On se donne rendez-vous pour l’édition 2021!

Répertoire dynamique des dispensateurs

La Coordination services-conseils est très enthousiaste d’annoncer le démarrage du projet de réalisation d’un répertoire dynamique des dispensateurs en services-conseils. Développé sous forme d’application Web, le répertoire offrira aux entreprises agricoles un accès direct à l’offre de services-conseils de leur région via un moteur de recherche pouvant être consulté sur un cellulaire, une tablette ou un ordinateur. De plus, cette application comportera un processus automatisé de gestion des ententes d’admissibilité des dispensateurs aux réseaux Agriconseils afin de simplifier la partie administrative.

Nous vous tiendrons régulièrement informé sur l’évolution de ce projet, financé par le volet 3 du Programme services-conseils du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.