Des nouveaux projets à la CSC!

La Coordination services-conseils a mis en œuvre deux projets financés par l’entremise du Programme services-conseils, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.

Projet de formation sur la résistance des ennemis des cultures aux pesticides

Le projet de formation sur la résistance des ennemis des cultures aux pesticides comporte 3 volets : les mauvaises herbes, les arthropodes et les phytopathogènes. L’objectif est d’élaborer une formation en ligne qui sera accessible en tout temps pour les conseillers. La livraison de ce projet est prévue à l’hiver 2021.

Si vous avez des questions ou des suggestions à nous faire tant pour le contenu de la formation que sur la façon de l’offrir, n’hésitez pas à contacter M. Michel Dupuis par courriel à mdupuis@coordination-sc.org.

Projet de mentorat dans le domaine des services-conseils aux entreprises de bovins de boucherie

Le projet de service de mentorat spécialisé pour les conseillers offre des services-conseils aux entreprises de bovins de boucherie. L’objectif est de développer les connaissances et les compétences des conseillers dans ce champ d’expertise par le biais du mentorat.

Ce projet sera réalisé en deux temps. Premièrement, le service sera mis en place et testé auprès des conseillers agricoles spécialisés dans l’accompagnement des entreprises en bovins de boucherie. Deuxièmement, le service sera étendu aux conseillers désirant desservir cette même clientèle.

Vous désirez en savoir plus sur ce projet? Communiquez avec M. Michel Dupuis au 450 679-0540, poste 8738.

Essayez gratuitement l’outil EGP jusqu’au 1er mars!

La Coordination services-conseils, en partenariat avec le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, vous offre d’essayer gratuitement l’outil Web EGP jusqu’au 1er mars 2020.

Cet outil permet de réaliser le rapport d’une EDC en Évaluation de la gestion intégrée des ennemis des cultures et de la gestion des pesticides soit :

  • D’identifier les problématiques agroenvironnementales et les risques associés à l’emploi des pesticides pour une exploitation;
  • De formuler des recommandations permettant de réduire l’emploi des pesticides et les risques liés à leur utilisation;
  • D’introduire les meilleures pratiques de gestion des pesticides;
  • D’assurer la conformité réglementaire de l’entreprise agricole au Code de gestion des pesticides.

Cet outil a été réalisé en vertu du volet 3 du Programme d’appui à l’offre de services-conseils agricoles (PAOSCA).

Les incontournables du PSC

Pour que votre clientèle puisse se prévaloir d’une aide financière du Programme services-conseils (PSC), plusieurs conditions doivent être respectées en regard de la reddition de comptes :

  • Le dépôt d’un contrat de service signé par les parties
  • Un rapport d’intervention ou un livrable
  • Une facture détaillée et signée par le client

Si vos services-conseils sont en production bovine et qu’ils sont bonifiés grâce à une intervention stratégique en production bovine pour les entreprises adhérentes au PATBQ, vous devez également déposer le formulaire d’adhésion au PATBQ de l’année en cours. Un exemple de ce formulaire se retrouve à l’annexe 11 du Guide administratif 2018-2023 du PSC.

Information pour les dispensateurs ayant un accès à Prextra

Guide d’utilisation de Prextra
Nous vous rappelons que la Coordination services-conseils a récemment mis à jour le guide d’utilisation de Prextra pour les conseillers. En cas de besoin, procurez-vous le auprès de votre directeur de réseau Agriconseils.

Vous avez d’autres questions? Communiquez votre réseau Agriconseils ou avec Mme Christine Dugas par courriel à cdugas@coordination-sc.org.

Insertion de votre signature électronique sur vos livrables
Dans le but de faciliter vos démarches administratives en lien avec les services-conseils subventionnés, vous avez maintenant la possibilité d’ajouter votre signature électronique de façon automatique sur les livrables générés dans Prextra.

Pour ce faire, envoyez une demande par courriel incluant votre nom, celui de votre organisation ainsi qu’un fichier JPG de votre signature (de bonne qualité) à l’attention de Mme Marilène Faust à infomll@agriconseils.qc.ca.

Prix Responsables par nature des Éleveurs de porcs du Québec

C’est quoi?

Les Éleveurs de porcs du Québec invitent tous les éleveurs à s’inscrire au Prix Responsables par nature qui vise à mettre en lumière les bonnes pratiques des éleveurs de porcs parmi les cinq axes de la démarche de responsabilité sociale de l’organisation, soit :

  • La gouvernance
  • La gestion de l’environnement
  • Le bien-être animal, la santé animale et la salubrité
  • La performance économique
  • Le mieux-être des travailleurs et les relations avec la communauté

Qui peut participer?
Tout éleveur de porcs du Québec, sans distinction, peut participer.

Que peut-on remporter?
Une bourse de 3 000 $ ainsi que deux entrées pour le Porc Show 2020, incluant l’hébergement seront remises à l’éleveur de porcs du Québec qui aura obtenu le meilleur pointage sur la base des pratiques mises en œuvre.

De plus, le lauréat fera l’objet d’une capsule vidéo mettant en valeur ses pratiques engagées ainsi que d’un reportage à la ferme qui sera publié dans le magazine Porc Québec. À titre d’exemple, nous vous encourageons à visualiser les capsules vidéos des lauréats des précédentes éditions en cliquant ici.

Comment faire ?
Pour s’inscrire, il suffit de contacter Mme Carole Duval des Éleveurs de porcs par courriel au cduval@leseleveursdeporcs.quebec ou au 450 679-0540, poste 8478. Les candidats admissibles seront par la suite rencontrés par une personne indépendante qui remplira leur formulaire de mise en candidature.

Pour toute information sur les règlements et le formulaire, consultez le site Internet accesporcqc.ca

Dévoilement des lauréats
Le dévoilement du lauréat aura lieu lors de l’assemblée générale annuelle des Éleveurs de porcs du Québec le 4 juin 2020. Les frais d’hébergement entourant la participation à l’assemblée générale annuelle sont assumés par les Éleveurs de porcs du Québec.

Quelques exemples de pratiques engagées
Voici quelques exemples de pratiques engagées mises en œuvre par les éleveurs québécois.

Un éleveur qui …

  • Possède un plan stratégique définissant les objectifs à court, moyen et long terme de son entreprise et identifiant les défis à venir;
  • Réalise un suivi en continu de son coût de production (ex. : mensuel, par lot, par bande);
  • Effectue au moins une pratique en remplacement ou en combinaison à l’utilisation de pesticides (ex. : cultures intercalaires, sarclage, lutte biologique, etc.), lorsqu’applicable, c’est-à-dire lorsque l’éleveur cultive des terres et épand des pesticides;
  • A participé (ou l’un des gestionnaires de l’entreprise) à des formations en lien avec différentes thématiques telles que le bien-être animal, la biosécurité, la gestion environnementale, la gestion des ressources humaines, la santé et sécurité au travail, la gestion de l’entreprise, etc.;
  • A fait réaliser l’audit biosécurité déployé par les Éleveurs de porcs du Québec et plusieurs partenaires du secteur dont le CDPQ et a apporté les améliorations identifiées s’il y a lieu;
  • Avise ses voisins, tient compte des conditions atmosphériques au moment d’épandre et évite d’épandre le lisier lorsque le voisinage réalise des activités extérieures;
  • A réalisé plusieurs actions parmi les suivantes au cours des trois dernières années : accueillir un stagiaire, recevoir des visites à des fins de présentation ou de vulgarisation de son métier, engagement actif dans un organisme de sa municipalité ou région, dons à des organismes sans but lucratif;
  • A recours à un contrat de travail des employés formalisé par écrit et remet un manuel de l’employé à chaque travailleur, lorsqu’applicable, c’est-à-dire, lorsque l’éleveur embauche des travailleurs;
  • Permet au moins une mesure de conciliation travail-famille (ex. : congés familiaux, horaire flexible, travail à temps partiel, bonification du congé parental (RQAP), autres), lorsqu’applicable, c’est-à-dire, lorsque l’éleveur embauche des travailleurs;
  • S’assure que tous les travailleurs de l’entreprise aient les compétences, la formation et les équipements nécessaires pour effectuer les tâches à potentiel de risque (ex. : manipulation de produits chimiques, intervention dans un silo à grains, prudence près des engrenages, dans les hauteurs, avec les animaux, etc.);
  • Etc.

Source : Les Éleveurs de porcs du Québec

Un nouveau projet à la CSC!

Le projet « Diagnostic sur l’offre et les besoins en matière de services-conseils destinés aux entreprises agricoles d’agrotourisme et misant sur des stratégies de mise en marché de proximité » vise à brosser un portrait de l’offre et des besoins en matière de services-conseils destinés aux entreprises agricoles d’agrotourisme et de transformateurs artisans.

Principalement, il consiste à recueillir les besoins des entreprises agricoles au moyen de groupes de discussion faits dans différentes régions du Québec. Cette information sera complétée par des sondages auprès d’entreprises et de conseillers. L’analyse des résultats permettra de mieux cerner l’offre en services-conseils dans ce secteur et d’identifier les besoins des entreprises pour lesquelles l’expertise doit être développée.

Le résultat du projet sera la proposition de pistes d’amélioration et une liste des actions à réaliser à court terme, ainsi que les indications sur la façon de les implanter.

Ce projet vous intéresse? Surveillez les prochaines éditions de La CSC vous informe! pour connaître les développements.

Ce projet est financé dans le cadre du volet 3 du Programme services-conseils du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). Il est réalisé par la Coordination services-conseils, en collaboration avec la Coopérative pour l’Agriculture de Proximité Écologique, l’Association des Marchés publics du Québec, l’Économusée, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine, l’Union des producteurs agricoles et le MAPAQ.