Faites de l’argent avec les rabais consentis à vos clients

Source : Mario Roy, MAPAQ

Crédit photo : Marc Lajoie (MAPAQ)

Les détaillants attachent habituellement une grande importance à la promotion en magasin des nouveaux produits alimentaires régionaux parce que, le plus souvent, ces derniers sont inconnus de la clientèle. Comptoirs de dégustation, affiches et projections vidéo sont donc autant de moyens couramment utilisés pour mettre en valeur les produits dans les lieux de vente.

En revanche, les rabais consentis sur les produits figurent aussi dans la liste des incitatifs d’achat. En tant que transformateur alimentaire, avez-vous l’impression de perdre de l’argent quand vous accordez à la clientèle un rabais sur vos produits? Pour vous éclairer dans votre prise de décision, voici une méthode simple pour calculer la rentabilité de ces rabais offerts sur vos produits. À titre de complément, nous présentons un outil qui permet de faire des simulations de l’effet d’une variation des prix, des quantités vendues ou encore des coûts variables ou fixes sur la marge brute de chacun de vos produits.

1) Combien rapporte un produit avant rabais?
Pour faire de l’argent avec un rabais, il faut d’abord savoir combien rapporte le produit visé avant d’en baisser le prix. Une information cruciale concerne la marge sur coûts variables ou la contribution marginale du produit. Les coûts variables comprennent notamment les salaires directs liés à la production et les matières premières et ils fluctuent selon le niveau d’activité de l’entreprise. La marge sur coûts variables d’un produit est la différence entre les revenus qu’il génère et les coûts variables qui lui sont associés.

Supposons que vous vendez habituellement des sacs de fraises surgelées à 10,00 $ le kilogramme. Si les coûts variables équivalent à 6,00 $ le kilo, la marge sur coûts variables de ce produit sera de 4,00 $. Cela signifie que…

Lisez la suite sur le site Web d’Agri-Réseau.

Contrat de service en agroenvironnement

Nous vous rappelons que la liste de NIM n’est plus utilisée pour réserver ou réclamer les aides financières en agroenvironnement. Comme pour les domaines gestion, technique et valeur ajoutée, les contrats de service en agroenvironnement doivent être déposés au réseau Agriconseils afin d’obtenir une confirmation d’aide financière. Par la suite, la facture signée par le client ainsi que le livrable devront aussi être remis pour obtenir le paiement.

Pour plus de détails, communiquez avec le réseau de votre région.

Journée d’information sur les produits phytosanitaires en grandes cultures et en horticulture

La Coordination services-conseils organise à nouveau une journée d’information sur les produits phytosanitaires. Élaborée en collaboration avec les représentants des produits phytosanitaires, cette activité annuelle est une excellente façon de mettre à jour vos connaissances afin d’offrir aux producteurs les meilleures recommandations.

La rencontre est prévue le mercredi 10 avril 2019, à Drummondville.

Téléchargez le programme.

Cette activité sera accréditée par l’Ordre des agronomes du Québec. Elle est ouverte à tous les dispensateurs de services-conseils.

Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant ici.

Disponibilité des formulaires | PAA 2019

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a récemment rendu disponible le PAA 2019. Vous pouvez le télécharger via le site Web des réseaux Agriconseils dans la section « Je suis conseiller/Guides et formulaires/ Documents spécifiques à l’agroenvironnement ». D’autres documents l’accompagnent :

  • formulaire pour les PAA (régulier, acéricole, serricole et hors sol);
  • formulaire pour la mise à jour du plan d’action du PAA;
  • guide du rapport de conformité;
  • deux documents qui présentent les actions en lien avec le PAA.

Nous vous rappelons que vous devez réaliser les PAA pour 2019-2020 à partir de ces formulaires. Lorsque Solstice sera disponible, vous aurez à saisir les réponses dans le logiciel pour obtenir l’aide financière liée à la réalisation des PAA. Pour cette raison, nous vous suggérons pour le moment de réaliser seulement des PAA liés à des demandes pour le programme Prime-Vert.

Avant de débuter le travail, veuillez valider que l’entreprise a droit à l’aide financière pour la réalisation du PAA ou de la mise à jour du plan d’action. Pour ce faire, vous devez déposer le contrat de service au réseau Agriconseils.

Nous en profitons pour vous confirmer que le développement de Solstice avance bien. Très prochainement, nous serons en mesure de vous donner toutes les informations que vous attendez sur la sortie de la première version et sur ses conditions d’utilisation.